DEFILE DE LA BIENNALE DE LA DANSE DE LYON

1/7

1/7

1/5

1/4

Dominique Guilhaudin aime cette aventure artistique "hors norme" avec des contraintes qui lui sont propres, un vrai challenge!

Emmener entre 200 et 350 participants dans un univers artistique, les guider tout en leur laissant une vraie place.

Ouvrir à tous le projet de 10 à 90 ans et faire que chacun s'amuse tout en portant un propos artistique ; cela donne...

2020 : Yesgo

Plus d'infos : ici

2018 : super-potable !

un défilé inspiré par différents styles et « incontournables » de BD : le noir et blanc avec l’esthétique du mythe littéraire du XXè siècle Corto Maltèse à la soif de liberté sans limite, une horde de mini super-héros qui se serviront de leur « super » pouvoir pour inculquer aux adultes la culture de la paix, l’univers onirique des mangas entre zénitude et violence rappelant l’équilibre précaire de la paix...

 

2016 : Ensemble pour... ici et maintenant

La construction de la Tour de Babel illustre la nécessité de se comprendre pour réaliser de Grands Projets et le risque d’échouer si chacun utilise son propre jar-gon. Je vois cela comme une invitation à l’ouverture à l’autre, celui qui est radicale-ment différent, comme une voie menant à tout autre.

2012 : S'envoyer en l'Air

Une sorte de voyage de la terre… au ciel et du ciel…à la terre, une ascension au-delà des cimes, (petit clin d’œil aux montagnes qui nous entourent) pour : «  s’envoyer en l’air »

Un voyage fictif, pour s’élever, ayant pour symbole l’avion …oui, mais un avion pop-up !

Le bitume de la rue de la République comme tarmac de la gambit -Airlines- compagnie ! Des passagers, hôtesses de l’air, stewards …un pilote ?

 

2010 : Tourbillon d'la vie  (les Pointillés du défilé) 

Après le succès rencontré avec le projet « Exemplum » présenté pour le défilé en 2008, la compagnie prendra la suite de Mourad Merzouki (compagnie Kafig) pour la mise en place des Pointillés.

La mission des Pointillés est de créer un « trait d’union » entre les groupes participant au Défilé, l’unité pouvant se traduire par un univers artistique, des couleurs, des sonorités, un mouvement… en interaction avec le public.

 

2008 : Exemplum

 

C’est à travers le thème des jardins, dans un esprit de verdure chatoyante et écologique (du décor aux costumes) que nous construirons notre défilé. A l’image de la rumeur qui fait naître la légende, ce cortège sera amplifié, déformé, rendu « extraordinaire »... par le biais du mouvement, de la musique et de la voix.


 

2006 : Piazza

 

Tout fonctionne sur le principe de la dualité, lenoir,le blanc,l’uni et l’imprimé,l’individu et le tout,l’intérieur et l’ex-térieur,la réalité,l’urbain et la nature. Comme le fait que les participants soient impliqués à la fois dans le travailsur la danse et celui sur la voix,notre bande-son étant essentielle-ment composée avec la voix,il est très important pour moi que lesparticipants soient investis dans les deux disciplines.

cr,1430,1000-q,85-ce4740