compagnie de danse proposant un travail au croisement entre la danse et le cirque, la musique, les arts numériques



photos de répétitions credits G. Garofolin

​DÉMARCHE ARTISTIQUE

Le travail de création chorégraphique est au cœur de l’activité de la Compagnie gambit. Il est la matière première des projets qui naissent autour de la diffusion des spectacles comme les résidences, les projets territoriaux, les évènements en plein air...


« Je me pose la question de l'avenir...c'est une réflexion récurrente sur le monde, la société, l'humain sorte de (pré)sentiment. J'ai l'impression d'être acculée à cette réflexion, comme si tout naturellement mon itinéraire conjugué à mon environnement fonctionnait tel un entonnoir avec une sorte d'évidence à la clef. Pour replacer l'artiste au cœur de la société, au cœur de l'humain, pour constater, témoigner, se questionner autrement pour exprimer un imaginaire débordant qui s'impose plus qu'il ne se cherche. 

 

Mon travail avec les interprètes : Par un premiere étape d'improvisation avec les danseurs et/ou circassiens, je definis ce qui est (pour moi) la capacité physique, les atouts, les caracteritiques de chacun d'entre eux. Une fois que je leur ai attribué une 'carte d'identité chorégraphique' je leur donne un rôle, un cheminement dans l'ossature de la thématique que j'ai décidé d'explorer en m'appropriant leurs compentences.

 

Plus je choisis des interprètes differents plus j'ouvre un nuancier d'énergies et personnalités large qui me permet de constituer un 'TOUT' d'autant plus riche et precis dans ce que je souhaite aborder dans ma pièce." Dominique Guilhaudin.


Historique


Rapidement reconnue pour son travail artistique, la compagnie gambit bénéficie du soutien de professionnels culturels et artistiques. Durant les 5 premières années, Dominique Guilhaudin, chorégraphe bâtira les fondations de la compagnie tant au niveau de sa reconnaissance artistique que dans la mise en place de projets de sensibilisations fédérateurs. La compagnie ancre des projets dans le temps  tels les rencontres Densité dont elle est à l’initiative et qu'elle organise depuis 2004.

 

Présidente : Madame Souchard Mathonnet Chantale


Dans le milieu artistique depuis 40 ans, d'abord bénévole de la compagnie elle devient présidente en 2010. Dans la lignée de sa prédécesseur, elle met la priorité sur le rayonnement du travail chorégraphique de la compagnie conduit par Dominique Guilhaudin et redonne une dynamique sur des projets fédérateurs comme le défilé de la Biennale de la danse qu'elle suit en 2010 et 2012 et Densité.

Actions de sensibilisation​


La participation à l’élargissement des publics de la danse et la médiation ont toujours été des préoccupations qui ont accompagnées le développement des créations de la compagnie. Dominique Guilhaudin construit ces actions de sensibilisation avec le même essentiel et la même avidité d’aller plus loin et l’ambition d’emmener les personnes sur de nouveaux chemins d’expérimentations vers la danse grâce à ce medium commun qu’est le corps.
« Je travaille avec 1 et jusqu’à 8 interprètes. Pour de multiples raisons, il n’est pas questions de création avec beaucoup plus d’artistes. Cependant, mon imaginaire, lui, se décline parfois pour des groupes plus importants que le travail avec les populations permet. Mes exigences sont alors ‘déplacées’ au profit de focales et challenges artistiques inhérentes au groupe comme pour le Défilé de la Biennale de la danse de Lyon en 2006, 2008, et ses Pointillés en 2010» Dominique Guilhaudin